Copyright 2018 - Vent d'ici

RTBF, 17/09/2016

Vendredi, les comités locaux chargés des prédateurs en Norvège ont autorisé la chasse de 47 loups sur une population de 65 à 68 bêtes à partir de l'automne. 

 

Ces loups vivent en territoire norvégien et il faut ajouter 25 loups le long de la frontière avec la Suède en plus des 68 au sein du pays. 

 Cette décision a scandalisé les défenseurs des loups car il s'agit d'une espèce menacée d'extinction en Norvège. 

L'été a été tendu pour les éleveurs. Ils se sont plaint de voir leurs troupeaux décimés. En effet, dans la commune de Rendalen dans le sud-ouest du pays, 500 moutons ont été tués par des loups, malgré que ce dernier se nourrisse en principe à 95% d'élans sauvages. 

Les autorités se justifient 

Les comités locaux ont donné deux raisons à l'autorisation de cette chasse : 

Les loups norvégiens ont des portées de louveteaux trop importantes

Ils sont nombreux à être sortis des territoires qui leurs avaient été assignés par le Parlement. 

Lire l'article complet