Copyright 2017 - Custom text here

Sudinfo.be, 23/09/2017

Non, le loup n’est pas encore officiellement apparu sur le territoire wallon même si des indices de sa présence ont été jugés crédibles ces derniers mois. 

Mais le grand prédateur est présent à nos frontières, en Allemagne et en France. De quoi inciter le ministre Collin à la prudence.

« Si aucune indemnisation n’est prévue, on risque d’inciter les éleveurs à faire justice eux-mêmes en cas d’attaques de troupeau », explique le ministre wallon de l’agriculture, René Collin (cdH). 

Or, le loup est une espèce protégée. Prévoir anticipativement un budget pour rembourser les dommages qu’il pourrait causer un jour aux troupeaux est un signal positif pour le monde agricole.

Lire l'article complet