Copyright 2017 - Custom text here

Le Journal de Montréal, 05/10/2016

Michel Pageau était connu comme l’homme qui parle avec les loups, lui qui a créé avec son épouse Louise un refuge pour les animaux blessés il y a 30 ans à Amos en Abitibi où il soignait les animaux avant de les relâcher dans la forêt.

 

Son refuge est devenu au fil des ans un véritable sanctuaire où les touristes affluent par milliers pour observer les animaux, mais également pour entendre les histoires de chacun des animaux blessés ou orphelins qui ont pu retourner dans leur habitat naturel. Chaque année, des dizaines d’animaux sauvages ont la vie sauve grâce à son œuvre.

Michel Pageau, 76 ans, avait accordé une de ses dernières entrevues au Journal où il disait s’inquiéter pour l’avenir de la planète. «Je ne suis pas allé à l’école longtemps, mais on constate de grands changements dans la forêt. Et ça va vite. Il y a plusieurs espèces qu’on ne voit plus. On avait plein de petites parulines flamboyantes. On n’en voit presque plus maintenant», avait-il notamment déclaré.

Lire l'article complet