Copyright 2017 - Custom text here

Sciences et Avenir, 26/01/2017

Grâce à des analyses post mortem, des chercheurs ont pu étudier le comportement des loups de Tasmanie dont l'espèce s'est éteinte en 1936.

Le dernier thylacine (Thylacinus cynocephalus), aussi appelé loup de Tasmanie, est mort en 1936 à l'Hobart Zoo en Australie. Avec lui, son espèce s'est éteinte, victime des chasseurs qui ont bénéficié de primes d'abattage entre 1830 et 1914 et de la destruction de son habitat, grignotée par l'explosion du nombre d'exploitations agricoles en Australie. 

Tribune de Genève, 21/01/2017

Un petit guide intelligent et pratique, signé par le nivologue Robert Bolognesi, fait voir et comprendre.

Les traces que laissent les animaux sauvages dans la neige sont leur signature. Ils ne les impriment pas volontairement, ils s’en passeraient même bien, puisqu’ils sont sans cesse en quête de discrétion, mais ils ne peuvent pas faire autrement.

Les Amis des Loups vous souhaitent une Bonne et Heureuse Année 2017 !!!

Happy New Year !

L'éveil de La Haute-Loire, 10/12/2016

Combien de victimes sont mortes sous les attaques de la Bête du Gévaudan entre 1764 et 1767 ? Qui étaient-elles ? Jean-Claude Bourret apporte deux réponses.

« Toutes les personnes qui ont vu la Bête la décrivent de la même manière. »

loup.org, 07/11/2016

lls se rendent invisibles, mais ils sont bien là, ils rodent autour de nos maisons, dans nos forêts et dans nos montagnes... Mais les loups sont-ils les "grands méchants" que notre imagination a construite ? 

Ni éradication ni sacralisation, comment imaginer un autre récit avec eux ? Comment cohabiter avec eux, et plus largement, avec les vivants, avec la nature et ce qu’elle a de sauvage ? Et comment revoir, grâce à eux, notre conception du partage ?