Copyright 2017 - Custom text here

The holidog Times, 29/07/2017

Pour la très grande majorité des gens, le loup évoque un animal de la forêt, élusif, chassant en meute.

Pourtant, une sous-espèce de ces canidés sauvages, beaucoup plus rare et à l’ADN très différent, est très loin de cette image.

FERUS, 28/06/2017

Les beaux jours arrivent et de nombreux adeptes de la randonnée vont pouvoir s’adonner à leur loisir favori, notamment en montagne. 

Sur le parcours, vous pouvez rencontrer des chiens de protection des troupeaux. Ce sont de gros chiens blanc qui montent la garde auprès des troupeaux de moutons (patous).

Epoch Times, 18/05/2017

Les amateurs de race canine montrent souvent une attirance pour les loup. Parfois croisés avec leurs cousin des forêts, la « beauté sauvage » de ces chiens est un appel aux grands espaces naturels et inspire force et confiance.

Les chiens présentés ci-dessous ressemblent à des loups en version soft, de par leur apparence et parfois, leur comportement -bien qu’ils soient aimables, sociaux et dévoués. Avec un bon dressage, ils seront le meilleur ami de leur propriétaire.

24heures, 09/05/2017

Lorsque l’on sonne à la porte de Claude, un jappement rauque parvient de l’autre côté de la clôture. 

Le propriétaire, qui vit à deux pas de la forêt, nous ouvre et l’on voit s’approcher du grillage trois magnifiques loups. C’est du moins ce que l’on pense en voyant les bêtes au pelage gris-blanc.

Science et Vie, 02/05/2017

A notre contact, les loups abandonnent les proies sauvages au profit des élevages et des poubelles. Des milliers d'années après en avoir fait un chien, nous serions ainsi en train de domestiquer une nouvelle fois le loup... sans même le vouloir.

On a beau savoir que l'Histoire est un éternel recommencement, l'hypothèse qu'émettent aujourd'hui des chercheurs australiens a de quoi sidérer : sans le savoir, l'Homme serait en train de domestiquer -à nouveau- le loup. Mais comment est-ce possible ?