Copyright 2017 - Custom text here

L'Est Républicain, 27/06//2017

Six naissances l’an passé, cinq cette année ! Les loups gris du parc animalier de Sainte-Croix (Moselle) agrandissent à nouveau leur famille. Bulletin de santé.

Blottis dans les bras des soigneurs animaliers qui sont allés les dénicher dans leur tanière, les bébés semblent un rien apeurés par l’agitation qui règne soudain autour d’eux. 

LPO, 26/066/2017

Dites NON à l'État français qui veut abattre 40 loups en 2017/2018 !

Le nouveau ministère de la transition écologique et solidaire vient de mettre en ligne une consultation publique concernant le nombre de loups pouvant être détruits, pour la nouvelle saison 2017-2018 (1er juillet 2017 - 30 juin 2018). 

ledauphine.com, 23/04/2017

Dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu’elle rentrait chez elle, une habitante du Clos des Oches à Bonneville s’est fait une belle frayeur. Il était 1 heure du matin quand elle rentrait du travail et a aperçu deux bêtes qui rôdaient sur le parking. 

Elle est alors remontée dans sa voiture, effrayée, et a filmé les animaux avec son téléphone portable.

Midi Libre, 23/06/2017

Les associations de défense du loup Aspas et Férus ont claqué la porte d'une réunion du Comité national sur l'animal, hier jeudi 22 juin à Lyon, alors que le débat allait porter sur le prochain quota d'abattages.

Le Monde, 19/06/2017

Désormais, 40 loups pourront être tués en une année, selon un arrêté publié au « Journal officiel ». Une décision critiquée par le collectif CAP Loup.

Les ministres de la transition écologique et de l’agriculture, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, ont autorisé l’abattage de deux loups supplémentaires, selon un arrêté publié vendredi 16 juin au Journal officiel. Cela porte à 40 le nombre de ces animaux pouvant être tués en une année.