Copyright 2017 - Custom text here

Le Figaro, 28/06/2017

Un nouveau loup a été abattu en Savoie dans la nuit de mardi à mercredi, selon le Dauphiné Libéré. 

Ce prélèvement intervient dans le cadre des deux autorisations supplémentaires accordées le 16 juin dernier par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et Jacques Mézard, alors ministre de l'Agriculture.

Ils avaient autorisé le tir de deux nouveaux loups sur le territoire, alors que 38 individus avaient déjà été tués dans le cadre du quota de prélèvement sur la période allant de juillet 2016 au 30 juin 2017.

Cap loup, collectif d'associations pour la protection du loup en France, s'étaient élevé contre cette décision.

"J'ai autorisé non pas des prélèvements mais des tirs de défense renforcée. Il ne s'agit pas d'une décision d'abattage prise à la légère", s'était défendu le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot dans un entretien au quotidien régional Le Progrès.

Selon un média local situé dans les Hautes-Alpes, le 40e loup aurait été abattu cette même nuit de mardi à mercredi dans les Alpes maritimes.

Lire l'article complet