Copyright 2018 - Vent d'ici

Sciences et avenir, 14/12/2017

Dans un communiqué, l'ONCFS met en doute les résultats obtenus par un laboratoire allemand concernant le nombre de loups hybrides en France. 

 

Interrogé par Sciences et Avenir, le laboratoire campe sur ses positions.

Quelle proportion d'hybrides chien/ loup dans la population lupine en France ? La question est d'importance car si le loup est une espèce protégée, ce n'est pas le cas des lignées issues d'un croisement entre des loups et des chiens. 

Or, cette information est importante pour évaluer la population des loups en France, et déterminer les mesures à prendre pour assurer une cohabitation durable avec les activités humaines. Mais comme le montre les dernières réunions sur le plan loup boycottées par les éleveurs, le sujet entraîne de nombreuses crispations. 

Lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée le 22 novembre 2017 à la Chambre d'agriculture de Grenoble, plusieurs personnes (des bergers, des élus et des citoyens, indiquait alors Le Dauphiné Libéré) ont présenté des résultats d'analyses génétiques qu'ils auraient eux-même financé. 

Ces derniers révélaient que les hybrides pullulent sur le territoire national. Et pas qu'un peu puisque d'après cette étude, sur les 20 échantillons analysés complètement (sur un total de 127), pas moins de 100% appartiendraient à des hybrides !

Pour l'ONCFS, cette étude présente de sérieuses lacunes

Lire l'article complet