Copyright 2018 - Vent d'ici

Le Dauphine, 12/07/2016

Le préfet de la Drôme, Eric Spitz, autorise à tuer un loup dans les communes de Lus-la-Croix-Haute, Treschenu-Creyers et Glandage. Ce tir de prélèvement est autorisé par l’arrêté préfectoral publié le 8 juillet.


L'union, 11/07/2016

Un chasseur de l’Aisne utilise régulièrement un appareil photographique pour saisir la présence de sangliers dans la forêt de Vaucelles et Beffecourt près d’Anizy-le-Château.


Photo d’illustration.

L'Alsace.fr, 07/07/2016

L'arrêté, pris par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal et le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, a été publié ce jeudi matin au Journal officiel. Comme pour l'année 2015-2016, il fixe un quota de 36 loups à "prélever", d'ici le 30 juin 2017.

France 3, 06/07/2016

Dans le Haut-Diois, l'été rime avec grandes transhumances et estive. Une tradition qui tient à coeur aux éleveurs mais la présence du loup menace. Plusieurs attaques attribuées au prédateur ont d'ailleurs eu lieu ces dernières semaines dans la Drôme, dans le secteur de Lus-la-Croix-Haute.  

ASP, 06/07/2016

Les avantages au retour du loup sont connus, et je ne suis pas le premier à en parler sur l’ASP. Les moyens pour rendre possible la cohabitation avec cet emblème de la faune sauvage sont connus, eux aussi. En France, les débats se politisent sur la question et bloquent de réelles avancées. Pourtant, il s’agit de faire dialoguer deux échelles qui ne s’opposent qu’en apparence.[...]