Copyright 2017 - Custom text here

Le Monde, 23/06/2016

En 1992, un couple de loups italiens franchissait les Alpes : ils sont aujourd’hui plus de 300 à courir nos campagnes, au grand dam des bergers et des éleveurs de moutons. Comment vivre avec cette espèce protégée ? 

Pour le philosophe Baptiste Morizot, maître de conférences à l’université Aix-Marseille, le retour de ce grand prédateur sur notre territoire pose un problème d’ordre géopolitique, pour lequel il est urgent d’inventer de nouvelles formes de diplomatie. Il en détaille les modalités dans un passionnant essai de philosophie animale, Les Diplomates. Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant (Wildproject, 320 p., 22 €).

Alpes 1 - Alpes du Sud, 23/06/2016

« Le loup ne pullule pas, il auto-régule sa population » : Pierre Rigaux chasse certains discours des anti-loups. Invité dans Au Bout de l’Actu, le naturaliste qui exerce dans les Alpes du Sud, estime que la population du canidé « est très faible : 300 spécimens recensés », et qu’on ne peut plus parler d’espèces strictement protégées : « on autorise le prélèvement de 36 loups, ce qui équivaut à 15 % de prélèvement de la population, soit autant que celle du chamois en France ».

Sud Ouest, 17/06/2016 

Il avait été trouvé en octobre 2015 à Saint-Léon-sur-l'Isle. Le procureur de la République de Périgueux a révélé les conclusions tant attendues de l'enquête

France 3, 14/06/2016 

Une louve d’environ 25kg a été abattue ce lundi à 23h30 à La Bollène Vésubie par la brigade loup. Ce prélèvement a été effectué à proximité directe d’un troupeau ovin subissant une forte prédation ces jours derniers. C'est le 15e animal tué.

CAP Loup, 14/06/2016

Ils ont peur du loup, peur des joujoux, peur de tout. Mais pas du ridicule ! Une conférence sur la biologie des loups qui devait avoir lieu ce mercredi 15 juin à Nyons (26) vient d’être annulée sous la pression d’éleveurs. Après l’interdiction en mai dernier d’une peluche représentant un loup, les éleveurs anti-loups continuent d’imposer leur diktat.