Copyright 2018 - Vent d'ici

Le Monde, 19/06/2017

Désormais, 40 loups pourront être tués en une année, selon un arrêté publié au « Journal officiel ». Une décision critiquée par le collectif CAP Loup.

Les ministres de la transition écologique et de l’agriculture, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, ont autorisé l’abattage de deux loups supplémentaires, selon un arrêté publié vendredi 16 juin au Journal officiel. Cela porte à 40 le nombre de ces animaux pouvant être tués en une année.

Ledauphine.com, 16/06/2017

C’est l’un des dossiers chauds de l’été de Nicolas Hulot. Quelle position va prendre le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire sur le loup ? 

Va-t-il revenir sur le plan prévoyant de détruire jusqu’à 40 canidés durant la campagne 2017-2018 ? En attendant sa réponse, les défenseurs de l’espèce protégée montent au créneau.

FERUS, 14/06/2017

Le collectif Cap Loup a lancé une grande campagne de communication sur le sort funeste réservé aux loups en France. 

Si, comme de nombreuses personnalités françaises, vous souhaitez montrer votre opposition à la politique de tirs de loups menée par nos gouvernements successifs, voici le mode d’emploi pour participer à notre campagne #SOSloups : 

Le Téléggramme, 14/06/2017

2017 s’annonce comme une belle année pour Planète Sauvage ! 

Situé à Port-Saint-Père (44), le parc animalier compte déjà un grand nombre de nouveau-nés et en attend encore beaucoup d’autres, les ventres de nombreuses femelles étant de plus en plus ronds.

Actu Environnement, 13/29/2017

Pas d'état de grâce pour le nouvel exécutif confronté à la question du loup qui continue à diviser éleveurs et écologistes. Dans la continuité de la politique précédente, il propose de tuer jusqu'à 40 spécimens l'année prochaine.