Copyright 2017 - Custom text here

daily geek show, 26/09/2016 

Alors que le loup est reconnu comme une espèce menacée d’extinction en Norvège avec à peine 65 à 68 individus à travers le pays, plusieurs comités locaux ont décidé d’autoriser la chasse de 47 loups à travers le territoire, soit près de 70% de la population. Une décision difficile à comprendre et qui inquiète avec raison les défenseurs de la cause animale. 

C’est le 16 septembre 2016 que plusieurs comités locaux chargés des prédateurs ont pris la décision d’autoriser la chasse de 47 loups à travers la Norvège. Une décision qui serait motivée par le besoin de protéger les éleveurs. En effet, ces derniers ont vécu un été sous le signe de la tension puisque leurs troupeaux auraient été décimés par les loups. Ainsi, dans la commune de Rendalen, située dans le sud-est de la Norvège, on dénombrerait 500 moutons tués par les loups.

À ces chiffres, les défenseurs de la cause animale, dont la WWF Norvège, répondent qu’autant de dégâts n’auraient pas pu être causés par une si petite population. 

Difficile de croire en effet que 68 loups seulement, auraient pu venir à bout d’autant de moutons, lorsque l’on sait que les loups scandinaves se nourrissent principalement de 95% d’élans sauvage et qu’une meute n’en mangerait en moyenne qu’une centaine chaque année.

Lire l'article complet