Copyright 2018 - Vent d'ici

L'Indépendant, 02/01/2017

Comme la commune voisine de Salt, le conseil municipal de Girona étudie la mise en oeuvre d'un système utilisant des phéromones de loups pour effrayer les animaux, qui pullulent dans son aire urbaine.

Ce sont 44 sangliers qui ont été abattus en pleine ville au cours de raids exceptionnels en 2016, indique le Diari de Girona. La surpopulation de ces porcs sauvages, combinée à la raréfaction de leurs sources d'alimentation conduisent beaucoup d'entre eux à s'aventurer de plus en plus près des zones urbaines, notamment près des parcs ou dans les jardins privés. Il n'est pas rare d'en croiser en plein centre-ville. 

Afin de lutter contre cette invasion, les outils classiques comme les battues s'avèrent limitées au niveau municipal. D'autant qu'une battue en plein centre-ville n'est pas sans danger pour les habitants, et nécessite la fermeture de plusieurs rues le temps du raid. 

Le conseil municipal étudie donc un dispositif, qui a fait ses preuves à Salt, pour le moins original. En plus de disposer des clôtures électrifiées aux abords de certains sites, la méthode est de glisser des éponges imprégnées de phéromones de loups. Il espère qu'ainsi, l'odeur du prédateur dissuade les sangliers d'approcher. Tant qu'on ne fait pas appel à des vrais loups...

Lire l'article complet