Copyright 2017 - Custom text here

Le Journal de Québec, 08/10/2017

Écrivaine de talent célébrée au Québec et à l’étranger — particulièrement en Scandinavie — Lise Tremblay explore les forces solaires et les forces de l’ombre qui s’opposent dans les bois et les petits villages du Saguenay dans son nouveau roman, L’habitude des bêtes.

Il est question de deux meutes de loups qui hantent la montagne. À quelques semaines de la saison de la chasse, les villageois sont à cran : les uns disent qu’il faut faire le ménage, car les loups risquent de décimer les orignaux. Les autres y voient un signe de santé écologique. En peu de temps, la tension devient palpable.

Lise Tremblay explore ces tensions qui font que tout le monde est obligé de se ranger dans un camp ou dans l’autre dans la communauté. Rémi, l’homme à tout faire, redoute la gang des Boileau qui se promènent avec des fusils dans la boîte de leurs camions. 

Tout le monde, du garde-chasse à la vétérinaire, en passant par le dentiste Lévesque et Mina, l’ancienne propriétaire du dépanneur, est concerné.

Lire l'article complet