Copyright 2017 - Custom text here

Tribune de Genève, 02/03/2017

ValaisFaute de preuves, les autorités mettent un terme à l'investigation sur la mort du loup M63 en 2016. Les auteurs du coup de feu mortel n'ont pas pu être identifiés.

L'enquête sur le loup retrouvé mort en mars 2016 sur les bords du Rhône à Rarogne (VS) est suspendue faute de preuves. L'animal avait été retrouvé mort en mars 2016 sur les bords du Rhône.

L'illustré, 02/03/2017

Un loup solitaire croisé en Gruyère, une jeune louve abattue dans le val d’Anniviers... Le légendaire prédateur n’a pas fini de faire parler de lui. Etat des lieux.

Le tir d’un braconnier la semaine dernière sur une jeune louve du val d’Anniviers ne changera rien à l’histoire. Que l’on s’en réjouisse ou qu’on les redoute, les loups sont de retour.

La Gruyère, 28/02/2017

La récente visite du loup en Gruyère a réveillé défenseurs et ennemis de l’animal. 

Entre les deux, il y a les biologistes qui gèrent sa présence et sa délicate coexistence avec animaux sauvages, de rente, biodiversité et chasseurs. Le point sur quelques inquiétudes légitimes.

Le Temps, 17/02/2017

Selon des chercheurs de l'université de Zurich, le canidé n'est toléré par la population que sur 6% du territoire, soit 2500 km2. Son acceptation est plus faible dans les régions de montagne

Le Matin, 15/002/2017

L’animal solitaire aperçu à Bulle, à Broc et à Charmey a disparu sans attaquer. 

C’est un couple installé dans la région depuis l’été qui a avalé un cerf ce week-end.