Copyright 2017 - Custom text here

20 minutes, 11/05/2017

Le gouvernement estime que les conditions ne sont pas remplies pour tuer l'animal vu à plusieurs reprises à Bulle et Charmey.

 

Sursis pour le loup qui a été vu à plusieurs reprises près d'habitations à Charmey et en pleine ville de Bulle cet hiver. En effet, le gouvernement fribourgeois refuse de le faire abattre, révèlentRadio Fribourg ainsi que La Liberté. 

Le Nouvelliste, 03/04/2017

Décidée par le canton le 20 décembre dernier en accord avec l'Office fédéral de l'environnement, la période de régulation de la meute de loups d'Augstbord est arrivée à échéance.

Le délai permettant la régulation de la meute de loups d'Augstbord, décidée par le canton le 20 décembre 2016 d'entente avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), est arrivé à échéance le 31 mars dernier, précise un communiqué de l'Etat.

20 minutes, 14/03/2017

Un lecteur pensait avoir vu un loup, vendredi passé à Steckborn. Mais la propriétaire de l'animal vient de se manifester et assure qu'il s'agit de son toutou.

«Je suis sûr à 90% que c'était un loup.» Interrogé par «20 Minuten», Reto S. de Bottighofen était persuadé d'avoir croisé un animal sauvage vendredi dernier à Steckborn.

Tribune de Genève, 02/03/2017

ValaisFaute de preuves, les autorités mettent un terme à l'investigation sur la mort du loup M63 en 2016. Les auteurs du coup de feu mortel n'ont pas pu être identifiés.

L'enquête sur le loup retrouvé mort en mars 2016 sur les bords du Rhône à Rarogne (VS) est suspendue faute de preuves. L'animal avait été retrouvé mort en mars 2016 sur les bords du Rhône.

L'illustré, 02/03/2017

Un loup solitaire croisé en Gruyère, une jeune louve abattue dans le val d’Anniviers... Le légendaire prédateur n’a pas fini de faire parler de lui. Etat des lieux.

Le tir d’un braconnier la semaine dernière sur une jeune louve du val d’Anniviers ne changera rien à l’histoire. Que l’on s’en réjouisse ou qu’on les redoute, les loups sont de retour.