Copyright 2017 - Custom text here

Le loup vit en meute organisée selon une hiérarchie stricte dirigée par un couple dominant, aussi appelé alpha. Généralement, la meute est une famille composée des deux parents et d'une ou plusieurs générations de louveteaux, ainsi s'établissent les liens de domination et de soumission. À l'occasion, on verra apparaître un ou plusieurs loups oméga : ceux-ci sont les souffre-douleur de la meute et c'est vers eux que converge toute l'agressivité.

 

 

Les loups chassent et élèvent les petits en groupe. Seul le loup alpha a le droit de décider la chasse et de se nourrir en premier sur les proies, c'est également lui qui ordonne la poursuite d'un intrus sur le territoire (50% des meutes sont dirigées par la femelle alpha et non le mâle). Enfin, c'est lui seul qui se reproduit avec la louve dominante à la saison des amours. Lorsqu'un alpha est trop vieux, c'est l'un de ses subalternes qui lui dispute la place de chef et la prend s'il réussit à le dominer lors d'un combat.

 

La taille des meutes varie du simple couple à la douzaine d'individus. Le loup du sud de l'Europe vit en couple ou en meute de 2 à 6 individus (mais des cas rares de meute de plus de 30 loups ont été observés en Alaska notamment). Elle varie également selon la période de l'année, la mortalité et les dispersions en sont la cause.

 

En effet, certains loups décident de quitter la meute ou sont bannis après avoir échoué lors d'un conflit : quand la nourriture se fait rare, pour pouvoir s'accoupler ou tout simplement pour devenir le mâle dominant. La plupart des loups dans ce cas, quittent ainsi leur meute natale entre 9 et 36 mois. Une nouvelle meute se forme lorsque deux loups solitaires se rencontrent et disposent d'un territoire suffisamment vaste où la nourriture est assez abondante pour fonder une nouvelle meute.