Copyright 2017 - Custom text here

Loup de l'Himalaya (Canis himalayensis) n'est pas une sous-espèce du loup gris mais un de ses cousin.

Canis himalayensis désigne une population de loups vivant en Inde au Népal et au Tibet. Cette population a longtemps été considérée comme une variété de la sous-espèce de loup gris appelé loup iranien (Canis lupus pallipes) mais des études récentes la placent comme une espèce à part entière, de même que Canis indica. 

 

Canis himalayensis, est une des trois espèces de loups (avec le loup des Indes, et le loup gris occidental) vivant actuellement sur Terre. Espèce la plus proche du coyote et du chacal - les deux autres espèces du genre Canis - elle serait ainsi la plus ancienne représentante du loup, la plus proche de leur ancêtre commun. 

Plus petit que son cousin le loup gris commun, le loup de l'Himalaya a un museau plus long et des pattes plus puissantes. 

En outre, pour lutter contre le climat froid des hautes montagnes, sa fourrure est plus épaisse. Mais la divergence, entre ce "loup laineux" et le loup gris commun, est encore plus flagrante au niveau génétique (de nombreuses disparités ont été trouvés entre sa séquence ADN et celle du loup gris). Cette disparité prouve l'existence, encore actuellement, du loup de l'Himalaya comme une espèce à part entière. 

Le loup de l'Himalaya existe toujours, mais reste en danger