Copyright 2017 - Custom text here

Loup de l'Himalaya (Canis himalayensis) n'est pas une sous-espèce du loup gris mais un de ses cousin.

Canis himalayensis désigne une population de loups vivant en Inde au Népal et au Tibet. Cette population a longtemps été considérée comme une variété de la sous-espèce de loup gris appelé loup iranien (Canis lupus pallipes) mais des études récentes la placent comme une espèce à part entière, de même que Canis indica. 

Le loup de Mongolie (Canis lupus chanco) est une sous-espèce du loup gris, indigènes de l'Asie de Turkestan tout au long du Tibet à la Mongolie , dans le nord de la Chine et le sous-continent indien. 

Au Tibet et Ladakh , il est connu sous le nom chánkú ou shanko.  Cet animal, identifié comme étant un chasseur extrèmement performant et ingénieux est en même temps respecté et détesté par les mongols.

 

Le Loup de Russie (Canis lupus communis) est une sous-espèce du loup gris. Il n'est pas reconnu par tous les taxonomistes et de ce fait est souvent considéré comme une variété du Canis lupus lupus.

Le Loup des Indes désigne une population de loups vivant  dans certaines régions de l'Inde, de Turquie, d'Iran et d'Israël. Cette population a longtemps été considérée comme une variété de la sous-espèce de loup gris appelé loup iranien (Canis lupus pallipes) mais des études récentes la placent comme une espèce à part entière (Canis indica), de même que Canis himalayensis. Ce loup est persécuté et est en voie de disparition.