Copyright 2019 - Vent d'ici

www.wax-science.fr, 2019

L’intelligence des corbeaux leur permet donc d’apprendre, et de retenir une information vitale. Un exemple bien connu est celui de la « coopération » entre les loups et les corbeaux du parc Yellowstone. 

Les oiseaux ne se nourrissent sur des carcasses à la seule condition que des loups soient également présents ! Pourquoi ? Les chercheurs ont nommé cela « néophobie » : les corbeaux ont retenu que la viande était fraiche, donc qu’ils ne risquaient pas de s’empoisonner, lorsque la proie venait d’être tuée par les loups. Aussi, les corvidés ont maintenant « peur » des sources de nourriture où leurs compagnons canins ne sont pas présents.

Plus étonnant encore, toujours à Yellowstone, il arrive que les corbeaux aident les loups dans leur recherche de proie. On a ainsi observé les oiseaux venir voler tout près des prédateurs pour les exciter, puis finalement les « guider » jusqu’à un wapiti isolé de son troupeau. 

Dans ce genre de cas, il est difficile de conclure avec certitude que les corbeaux savent utiliser les compétences de chasse des loups à leur avantage. Mais cela y ressemble beaucoup !

Lire l'article Complet