Copyright 2019 - Vent d'ici

Le Monde, 13/09/2016

Sur les six loups que l’on croisera au gré de ce mignon programme animé pour les tout-petits, un seul correspond à l’archétype du grand méchant canidé des contes : celui des Sept chevreaux, adapté du célèbre récit de Grimm dans lequel il est question de montrer patte blanche pour franchir la porte.

 

Dans l’univers poétique et pétillant de l’animateur Ismael Mon, très inspiré par son établi de bricoleur, les chevreaux ont des vis en guise de cornes, et le méchant loup, une gueule ouverte en permanence et hérissée de petits clous menaçants.

Les autres loups du programme ont toutes les chances de surprendre les jeunes spectateurs accoutumés à l’idée terrifiante du monstre du Petit Chaperon rouge, aux grandes oreilles et aux grandes dents, qui gobe petite fille et mère-grand comme un...

Lire l'article complet